Accueil > ACTIONS GAZA > Rapport d’activité en novembre et décembre 2020

Rapport d’activité en novembre et décembre 2020

Réussite éducative dans le camp de réfugiés de Khan Younis

Après 2 mois d’interruption dus à un nouveau confinement, le centre HBA a repris ses activités début novembre 2020, auprès de 76 enfants du Camp de réfugiés de Khan Younis.
Du fait des contraintes sanitaires, les enfants ont été répartis dans 11 groupes au lieu des 7 qui avaient fonctionné en juillet et août. En novembre, les activités ont eu lieu du samedi au jeudi, tandis qu’en décembre elles n’ont pu être menées que du dimanche au jeudi, le ministère de la Santé et de l’Intérieur à Gaza ayant décidé le confinement le samedi à partir du 12 décembre.
Ces activités en groupes plus réduits sont soumises aux mesures de prévention contre la Covid-19 : désinfection des locaux, distribution de masques aux enfants et aux bénévoles, distanciation physique, sensibilisation aux gestes barrières… Les activités ont dû être revues, ainsi la pratique du Dabké est interrompue du fait de la promiscuité entre les danseurs. L’accompagnement aux devoirs scolaires a été renforcé, les sorties éducatives, notamment celle qui devait avoir lieu l’été dernier, ont été suspendues.

- Activités avec les enfants
. Accompagnement scolaire
Les établissements scolaires étant restés fermés au profit de l’enseignement à distance, l’accompagnement scolaire a été renforcé, sans toutefois se substituer à l’école. Un lien téléphonique a été établi avec les enseignants des écoles fréquentées par les enfants au sujet des sessions d’accompagnement mises en place dans le centre.
L’accompagnement scolaire, sous la forme d’aide aux devoirs, s’est fait dans les trois matières fondamentales que sont l’arabe, les mathématiques et l’anglais. Les 11 groupes d’enfants ont été constitués, à raison de 5 groupes pour les mathématiques, 2 pour l’anglais et 4 pour l’arabe. Les enfants y ont été répartis en fonction de leur demande et celle de leurs familles.
Les séances ont eu lieu trois jours par semaine à raison d’une heure par jour. Les enfants ont reçu l’aide nécessaire pour faire les devoirs, accompagnés par les animateurs et animatrices dont certains sont eux-mêmes diplômés en éducation. Les manuels scolaires ont été mis à la disposition du centre par les enseignants des écoles fréquentées.

. Activités ludiques et artistiques
Après l’aide aux devoirs, chaque groupe a participé pendant une heure à des activités artistiques et manuelles, ainsi qu’à des séances de jeux - collectifs comme les cerceaux ou des jeux de stratégie (échecs) ou de construction (cubes).
En ce qui concerne les activités artistiques et manuelles, une exposition des oeuvres réalisées, ouverte aux familles, est prévue au mois de janvier dans les locaux de l’association. Une partie des travaux d’enfants permet de décorer les locaux, le reste est remis aux enfants.

. Soutien psychologique
Il a eu lieu soit en séances collectives, avec un groupe de 8 enfants ayant d’importantes difficultés d’apprentissage, soit en séances individuelles pour 2 enfants, l’un souffrant de timidité excessive, l’autre ayant un comportement agressif. Deux psychologues sont chargées du suivi des enfants.

- Evaluation
Les enfants expriment leur satisfaction par des remerciements après chaque réunion, par les sourires permanents sur leurs visages, les parents font part du bénéfice des activités sur leurs enfants qui sont heureux d’entrer dans de nouveaux apprentissages.
Pour les enfants bénéficiant de soutien psychologique, une amélioration a été perçue, à confirmer dans les mois à venir.
L’accompagnement scolaire permet aux enfants de résoudre leurs difficultés.

- Rencontres avec les parents
Deux réunions ont eu lieu avec les parents au cours de ces deux mois. Elles ont réuni au total 33 parents (pères et mères). Ils ont exprimé leurs vifs remerciements à l’Association pour ce projet bénéfique pour leurs enfants, en particulier dans ces circonstances difficiles à Gaza.
Ces réunions étaient animées par deux conseillers famille, ainsi que par la psychologue, tous trois habitués à la gestion de telles réunions.
Les thèmes abordés étaient l’évaluation de la performance des enfants, les besoins des parents, leurs réactions à ce projet. Les parents ont exprimé leurs attentes en matière d’évaluation : ils souhaitent davantage d’évaluations afin de mieux connaître le niveau des enfants. Leur questionnement a aussi porté sur la durée du projet.

- Perspectives
Une formation des bénévoles est à prévoir dans les deux mois qui viennent avec le centre de formation Yaqoot.
L’association continuera ses activités avec la même équipe et les mêmes groupes d’enfants.

A noter que, début janvier, Kiffah Qudaih, le Président de HBA, a été nommé Ambassadeur contre les violences, dans le cadre d’un programme mené par une organisation suédoise oeuvrant pour les droits des femmes. Heart Beat Association organise régulièrement différentes actions auprès des femmes en partenariat avec d’autres organisations locales.

Découvrez dans la vidéo suivante une présentation de leurs activités par trois des animateurs du centre.

partager :

Créé en décembre 1988, EVRY PALESTINE constitue l’un des comités locaux de l’Association France Palestine Solidarité. Conformément à la charte de l’AFPS, l’’association soutient le peuple Palestinien dans sa lutte pour la réalisation de ses droits nationaux et agit pour une paix réelle et durable, fondée sur l’application du droit international. lire la suite
2008 - 2021 EVRY PALESTINE - Charte légale | DONNÉES PERSONNELLES | Plan du site | | Contact | RSS 2.0 | propulsé par SPIP