Accueil > AGIR > COMMUNIQUE DE PRESSE DE CAPJPO-EUROPALESTINE

COMMUNIQUE DE PRESSE DE CAPJPO-EUROPALESTINE

Procès d’Olivia Zémor, lundi 19 mars

samedi 17 mars 2018

Alors que de nombreuses personnes et personnalités appellent couramment au boycott de divers Etats, de la Chine à la Russie, en passant par l’Iran et le Mexique, sans que l’Etat français en prenne ombrage, celui-ci poursuit en justice, Olivia Zémor, présidente de CAPJPO-EuroPalestine pour avoir appelé une artiste, en l’occurrence la chanteuse Vanessa Paradis, à ne pas aller chanter en Israël et à ne pas y rencontrer feu Shimon Peres.

Les faits remontent à janvier 2011, époque à laquelle Vanessa Paradis et Johnny Depp avaient programmé, puis annulé un déplacement en Israël. Et l’une des associations du colon franco-israélien Sammy Ghozlan, intitulée l’Union des Communautés Juives d’Ile de France, a demandé au gouvernement d’engager des poursuites, et ce dernier a obtempéré.

Le procès se déroulera donc lundi 19 mars à 14h au Tribunal de Versailles, Place André Mignot et permettra d’entendre à la barre des témoins tels que le réalisateur israélo-américain Udi Aloni, qui viendra tout spécialement pour dire ce qu’ils pense de telles méthodes.

Les journalistes pourront ainsi en profiter pour rencontrer, lors du rassemblement qui sera organisé devant le tribunal de Versailles à 12 H 30, des opposants israéliens auxquels la parole est rarement donnée, puisque que tous les Juifs, et a fortiori tous les Israéliens, sont censés soutenir la politique coloniale israélienne.

Pourtant un nombre croissant de Juifs et d’Israéliens appellent au boycott de l’apartheid israélien, comme l’avaient fait, il y a 7 ans, des opposants israéliens qui avaient pris la peine d’écrire à Vanessa Paradis et Johnny Depp pour leur demander de ne pas se rendre en Israël et de ne pas « permettre à l’Etat d’Israël de se servir de votre réputation pour blanchir ses crimes » (texte intégral sur http://www.europalestine.com/spip.php?article5752 )
Et des centaines d’artistes dans le monde, de Ken Loach à Roger Waters, en passant par Massive Attack, Brian Eno ou Lorde, refusent de cautionner l’occupation et la colonisation israéliennes,
En poursuivant Olivia Zémor pour « provocation à la haine et à la violence » et « provocation à la discrimination nationale, raciale, religieuse », le gouvernement prend la grave responsabilité de développer l’antisémitisme en France.
Car traiter d’antisémites tous ceux qui demandent des sanctions contre un Etat qui ne respecte aucun droit, aucune résolution de l’ONU, aucune convention de Genève, faire l’amalgame entre judaïsme et colonialisme israélien, est de nature à susciter des sentiments antijuifs, ce qui est très dangereux.
Serait-il venu à l’idée de qui que ce soit d’engager des procès contre les femmes et les hommes qui boycottaient l’Afrique du Sud au temps de l’Apartheid ? Va-t-on bientôt poursuivre en justice les artistes qui refuseront de se produire en Israël ?

partager :

Créé en décembre 1988, EVRY PALESTINE constitue l’un des comités locaux de l’Association France Palestine Solidarité. Conformément à la charte de l’AFPS, l’’association soutient le peuple Palestinien dans sa lutte pour la réalisation de ses droits nationaux et agit pour une paix réelle et durable, fondée sur l’application du droit international. lire la suite
2008 - 2018 EVRY PALESTINE - Charte légale | Plan du site | | Contact | RSS 2.0 | propulsé par SPIP