Accueil > ARCHIVES > F l a s h i n f o 16 juillet 2013

F l a s h i n f o 16 juillet 2013

mardi 16 juillet 2013

Ilan Halevi, combattant infatigable de la cause palestinienne

Ilan Halevi est décédé près de Paris le 10 juillet dernier.

« Avec Ilan Halevi, nous venons de perdre un ami de toujours, com­battant infa­ti­gable de la cause pales­ti­nienne, militant pré­cieux et emblé­ma­tique du refus des assi­gna­tions et caté­go­ri­sa­tions racistes. Né en France sous l’occupation, c’est dans la lutte qu’il est devenu pales­tinien, lui qui se reven­di­quait « à 100% juif et à 100% pales­tinien ». Long­temps repré­sentant de l’OLP auprès de l’Internationale socia­liste, membre de la délé­gation pales­ti­nienne aux négo­cia­tions de Madrid et Washington, il fut vice ministre des affaires étran­gères de l’Autorité pales­ti­nienne et membre du Comité exé­cutif du Fatah... ». Lire la suite du communiqué de l’AFPS.

A lire absolument, l’article de Mediapart, qui retrace son parcours hors du commun.

Voir également le témoignage de Michel Warschawski sur le site de l’UJFP.
GAZA
Mohamed Assaf, « Arab idol » : la fierté de tout un peuple

Pour la première fois, un Palestinien remporte le concours télévisé Arab Idol. Il s’agit de Mohammed Assaf, du camp de réfugiés de Khan Younis. Il est devenu la fierté et l’espoir de tout un peuple non seulement à Gaza mais aussi en Cisjordanie. Mohamed AssafL’agence de l’ONU pour les réfugiés palestiniens (UNWRA) a annoncé qu’elle l’avait nommé comme son premier ambassadeur de la jeunesse dans la région. Côté israélien, le porte-parole en arabe de l’armée a félicité Mohamed sur son compte Twitter.
En août 2003, Evry Palestine et la Mairie avaient organisé un séjour sportif et culturel à Evry pour une quinzaine de jeunes du camp de Khan Younis. Mohamed, alors âgé de 13 ans, nous avait déjà émerveillés par sa voix magnifique.
Pour l’écouter ou le ré-écouter :

pendant l’émission Arab Idol
et un peu plus jeune
ou encore sur ce lien

Agriculture et pêche : la ruine délibérée de l’économie de Gaza

Dans sa série "Vivre sous occupation", le PCHR (Centre Palestinien des droits de l’Homme) de Gaza vient de publier deux arcticles de référence, traduits en Français sur le site Info Palestine.

Dans l’article "Travailler sa terre au risque de sa vie", la situation de l’agriculture à Gaza et notamment dans la zone tampon est analysée à travers le cas de Majid Abdel Aziz Wahdan, 52 ans, agriculteur à Beit Hanoun.Comme le rappelle l’article, au lendemain de son désengagement de la Bande de Gaza en septembre 2005, Israël a unilatéralement et illégalement établi ce qu’il appelle la « zone tampon », c’est-à-dire une zone terrestre et maritime de la Bande de Gaza où les Palestiniens sont interdits d’accès. Cette zone tampon telle que désignée par Israël n’est pas clairement définie et pourtant, Israël a souvent appliqué sa politique au moyen de tirs à balles réelles.

La situation de la pêche fait l’objet d’un autre article "Je sais que je risque ma vie en allant à la pêche, mais je n’ai pas d’autre choix", à travers le cas de Mahmoud Mohamed Jarboa, 52 ans, pêcheur du camp de réfugiés Al-Shati (Beach Camp), que nous avons rencontré lors de notre séjour à Gaza. A l’instar de tous les hommes de la mer, Mahmoud et sa famille souffrent depuis de longues années déjà des restrictions imposées par Israël pour l’accès à la mer et aux attaques incessantes de l’armée israélienne, qui se traduit chez les pêcheurs par des morts, des blessés, des arrestations arbitraires et la destruction de leur outil de travail.

Gaza n’est pas victime d’une catastrophe naturelle, mais de la ruine délibérée de son économie par la puissance occupante, Israël, au mépris de toutes les conventions internationales.
Gaza subit de plein fouet les événements politiques en Egypte

De nombreux témoignages nous arrivent de Gaza, qui subit de plein fouet les événements politiques en Egypte après la destitution du président Morsi. Le point de passage de Rafah est resté fermé 5 jours consécutifs et n’a rouvert que partiellement ; l’armée égyptienne renforce ses blindés sur la frontière avec Gaza et détruit les tunnels, seule ligne de vie de Gaza avec l’extérieur… Lire, dans le dernier InfoGaza, un recueil de témoignages sur ce sujet.

A lire également, les informations qui nous arrivent par des habitants de Gaza, tels que le blog de Ayman Qwaider, traduit ici, ou les informations transmises par notre ami Amir Hassan.

Pendant ce temps, du côté israélien, le blocus continue, avec des passages très limités de marchandises par Karem Abu Salam (Karem Shalom), qui représentent cinq fois moins que les volumes de marchandises avant le blocus. Voir les dernières informations du PCHR, traduites en Français par Jacques Salles.
A Gaza, l’art comme moyen de résistance et d’expression

Photographe du Collectif Activestills, co-productrice du film « Flying papers » projeté lors de notre dernière A.G., Ayman-Mghames-du-groupe-PR-The-Palestinan-Rapperzcollaboratrice aux expositions sur les femmes palestiniennes en résistance et sur l’eau présentées lors de nos Huit Heures pour la Palestine, Anne Paq a réalisé un reportage photos sur l’art alternatif à Gaza, moyen de résistance de la jeunesse. Elle nous offre, dans ParisMatch.com, l’image de jeunes Gazaouis pleins d’énergie et avides de changement. Une série d’une dizaine de diapos qui vous donneront une image insoupçonnée de la création artistique dans la Bande de Gaza.

Ci-contre, le groupe Palestinian Rapperz - photo Anne Paq, ActiveStills

Nous retrouverons Anne Paq à Evry, en septembre pour une réunion publique avec des artistes d’Evry.
...et l’envie de vivre, tout simplement

Les enfants palestiniens dont les parents ont été assassinés, blessés ou emprisonnés par Israël sont admis gratuitement au parc d’attractions Al-Nour de Gaza. Lire l’article.
PALESTINIENS D’ISRAËL
Israël, arrêtez le plan Prawer : une loi scélérate approuvée en première lecture
le 24 juin à la Knesset

Stop PrawerCette loi, connue sous le nom de Plan Prawer-​​Begin, vise à contraindre 20.000 à 70.000 citoyens Bédouins du Néguev - ce sont des Palestiniens d’Israël- à quitter leurs terres et leurs vil­lages pour les regrouper dans des villes et quar­tiers qui leur seraient assignés.
Signez la pétition

Au nom de toutes les organisations qui en sont membres, la Plateforme des ONG pour la Palestine a écrit au Ministre des Affaires Etrangères, Laurent Fabius, pour lui demander d’agir. Et le Le Collectif national pour une paix juste et durable entre Palestiniens et israéliens a demandé une rencontre d’urgence sur ce sujet, lire le communiqué.

Soixante-neuf écrivains canadiens de renom demandent aux dirigeants israéliens de rejeter ce Plan. Ils signent une lettre incitant également les autorités israéliennes à stopper l’expulsion de mille Palestiniens des collines au sud d’Hébron - en Cisjordanie - le but affiché : dégager des terres pour une zone de tir à l’usage de l’armée israélienne, nouvelle violation du droit international. Lire la lettre.
CISJORDANIE

Les informations ci-dessous ne sont qu’un reflet parcellaire des exactions commises par les Forces israéliennes d’occupation et les colons depuis le 28 juin. Mais elles sont un indicateur criant des violences subies par la population civile palestinienne, notamment dans le sud de la Cisjordanie.
Un manifestant tué

le 2 juilllet 2013 - Muatazz Sharawnah, 19 ans, est mort à la suite de ses blessures lors de heurts entre l’armée et de jeunes Palestiniens, à Dura, dans le district d’Hébron. Une source de la sécurité palestinienne a affirmé qu’il avait été visé « délibérément » par les forces israéliennes, alors qu’il serait monté sur le toit d’une des jeeps de l’armée. Le directeur de l’hôpital Alia d’Hébron a confirmé plus tard les conclusions de la médecine légale : Muatazz Sharawnah a été abattu par une balle enrobée de caoutchouc.
Sa mort porte à neuf le nombre de Palestiniens tués dans des affrontements avec l’armée israélienne en Cisjordanie depuis le début de l’année, dont six d’entre eux dans la région d’Hébron. (Source – Ma’an News Agency).
Agressions

Les forces israéliennes d’occupation et les colons ont commis 98 agressions contre les Palestiniens, leur terre, leurs arbres et leurs biens, pendant le seul mois de juin.

Le 7 juillet 2013 - Mohamad Essam Salaymah, âgé de 9 ans, a été délibérément renversé par un colon israélien au volant de sa voiture, aux abords de la mosquée Ibrahimi, à Hébron. L’enfant souffre de blessures profondes à la tête, dents et mâchoires cassées. Ce type d’agression par les colons est très fréquent.

Ce jeudi 11 juillet 2013, des colons israéliens ont détruit 1.150 oliviers près de Naplouse. Ils sont venus de la colonie d’Itamar, au nord de la Cisjordanie et ont utilisé des tronçonneuses pour couper les oliviers sans jamais être inquiétés par l’armée israélienne.
Les arbres, plantés dans un verger de 600 dunum, appartenaient à 25 familles palestiniennes du village de Awarta, qui est souvent attaqué par des colons violents avec la complicité de l’armée.
Début Juin, les municipalités de Awarta et de « Rujaib », un autre village palestinien voisin, se sont vu signifiés par le commandement militaire israélien la confiscation de 40 hectares de leurs terres pour des « raisons militaires », mais les villageois savent pertinemment que ces terres finissent entre les mains des colons. (source Ma’an news).
Arrestations

Rappel : 78 000 Palestiniens ont été arrêtés de septembre 2000 à aujourd’hui, dont 9 000 de moins de 18 ans, 950 femmes, 60 juristes et des dizaines de journalistes, universitaires, intellectuels et politiques. 5000 Palestiniens sont actuellement détenus dans les prisons israéliennes dont 234 enfants.

Ces derniers jours… Information non exhaustive
District d’Hébron – Bilan au 1er juillet 2013 - Les forces israéliennes d’occupation ont arrêté 671 palestiniens pendant les 6 premiers mois de 2013, dans le seul district d’Hebron.
Le 28 juin, arrestation de Hassan Burjiya, militant du village d’Al Masara et à Nabi Saleh arrestation de 3 personnes dont Rana Nazzal et Nariman Tamimi, une des leaders du Comité populaire du village et épouse de Bassem Tamimi.
Le 2 juillet - Arrestations de Mahmoud Emad Ekhlayel (20 ans), Saif Kassab Abu Dayyah (17 ans) et Hassan Adam Ekhlayel (16 ans), de Beit Ommar,
Le 3 juillet, arrestation de Mohamed Khatib, animateur du mouvement de résistance non violente de Bil’in.
Les 6 et 7 juillet, en 2 jours, arrestations de plus 30 Palestiniens, partout en Cisjordanie, dont Mu’tasem Ebrahim Ekhlayel (21 ans) et Odai Mohamad Ekhlayel (20 ans) de Beit Ommar ; Mohamad Majed Arra’i (17 ans) et Hamada Omar Banat (19 ans) du camp de réfugiés de Arroub ; les frères Mohamad et Asem Yasin de Bil’in ; Mus’ab Eshami, Mahmoud Eshami, Mahmoud El Aboud, Khaled Abu Za’roor et Karam Mansour, de Nablus ; Ibrahim Mahmoud Zahran, Baha’ Saleh Ata, Hamada Noh Ata, Zaki Fayek Ata, Salem Othman Zahran et Mahmoud Ibrahim Barghouthi de Dir Abu Mesh’al près de Ramallah… (+ 13 autres personnes).
Un enfant de 5 ans arrêté à Hébron !
Arrestation d’un enfant à Hébron

L’ONG B’Tselem a diffusé jeudi 11 juillet, une vidéo mon­trant les forces d’occupation israé­liennes de l’unité "Golani" en train d’arrêter l’enfant Wadia Karam Meswada âgé de 5 ans et 9 mois, et le détenir pendant deux heures dans un camp mili­taire près du Caveau des Patriarches à Hébron, avant de le libérer et le rendre à sa famille. Voir l’article.

Cette arrestation, filmée, a fait le tour d’internet, voir la vidéo. Elle a eu un certain écho dans la presse israélienne et la presse internationale (y compris en France).
Les soldats se sont fait réprimander par leur hiérarchie pour ...avoir agi devant des caméras !!

Pour B’Tselem, la conduite des soldats laisse penser qu’il s’agissait d’une forme d’intervention habituelle pour eux... De tels agissements sont évidemment strictement prohibés par les conventions internationales.
ET TOUJOURS...
Pas d’appui aux colonies, interdiction de leurs produits : une grande campagne unitaire, nous interpellons nos députés et sénateurs

Rappelons que la Plateforme des ONG françaises pour la Palestine a lancé en février 2013 la campagne « Colonisation israélienne illégale, Palestine en danger » pour obtenir l’étiquetage et l’interdiction des produits des colonies israéliennes en territoire palestinien occupé.

Avec le Collectif Palestine Evry Essonne, nous avons demandé à rencontrer les députés et sénateurs de l’Essonne et vous informerons à la rentrée des résultats de ces rencontres.

Nous vous appelons également à signer la pétition en ligne pour exiger un étiquetage exact comme cela est déjà le cas au Danemark et au Royaume Uni et pour aller plus loin en demandant purement et simplement l’interdiction de ces produits en France.

CALENDRIER

Profitez de l’été pour visiter et soutenir l’exposition "Foyer Fantôme" de Ahlam Shibli au musée du Jeu de Paume à Pais. Métro Concorde. Consultez les horaires et le thème de l’expo.

En ce moment, à Paris Sortie du film "Dans un jardin je suis entré" film du cinéaste israélien Avi Mograbi, militant actif pour un état laïque ou juifs, arabes, chrétiens, bouddhistes et athées pourraient cohabiter en paix et à égalité. Cette fois ci le cinéaste se met en scène avec son ami palestinien vivant à Tel Aviv, Ali Al Azhari , dont toute l’existence est liée au drame palestinien.

Dimanche 8 septembre, Cinéma Arcel de Corbeil :
projection du film « 5 Caméras brisées » de Emad Burnat et Guy Davidi
(production franco-israélo-palestinienne), débat, table de presse, vente solidaire.
En-dehors de cette projection exceptionnelle, le film passera au cinéma Arcel toute la semaine, du mercredi 4 au mardi 10 septembre.

Lundi 9 septembre à 20 h 30, Maison du Monde d’Evry
Réunion mensuelle d’Evry Palestine

Mardi 10 septembre, Maison du Monde d’Evry
Rentrée associative de la Maison du Monde

Du vendredi 13 au dimanche 15 septembre, La Courneuve
Fête de l’Humanité : nombreux stands sur la Palestine, nous serons présents sur le stand de l’AFPS, où des informations, rencontres et débats seront organisées

Dimanche 22 septembre, Cours Blaise Pascal et Bd des Coquibus, Evry
Fête des associations

Et un samedi sur deux, vous pourrez nous retrouver place de l’Agora. Exceptionnellement, en raison des vacances, le prochain rendez-vous aura lieu le samedi 3 août, de 15 h 30 à 17 h.


Voir en ligne : http://evrypalestine.org/envois/201...

partager :

Créé en décembre 1988, EVRY PALESTINE constitue l’un des comités locaux de l’Association France Palestine Solidarité. Conformément à la charte de l’AFPS, l’’association soutient le peuple Palestinien dans sa lutte pour la réalisation de ses droits nationaux et agit pour une paix réelle et durable, fondée sur l’application du droit international. lire la suite
2008 - 2018 EVRY PALESTINE - Charte légale | DONNÉES PERSONNELLES | Plan du site | | Contact | RSS 2.0 | propulsé par SPIP