Accueil > ARCHIVES > F l a s h i n f o 4 octobre 2012

F l a s h i n f o 4 octobre 2012

jeudi 4 octobre 2012

LES DERNIERES NOUVELLES
Mousa Abu Maria au meeting du 14 septembre à Evry : "nous comptons sur vous pour soutenir la résistance populaire et faire pression sur Israël"

A l’appel d’Evry Palestine et du Collectif Palestine Essonne 91, une réunion publique d’information a eu lieu le vendredi 14 septembre. Mousa Abu Maria, grande figure de la résistance populaire de Beit Ommar (ville de Cisjordanie entre Behhléem et Hébron), invité en France par le MAN et l’AFPS pour une tournée d’information, a retracé son parcours de résistant, commencé à l’âge de 15 ans, quand il a vu l’armée israélienne occuper son école. Emprisonné pendant 7 ans, dont une partie en détention administrative après avoir été grièvement blessé par l’armée israélienne, Mousa a choisi la résistance non-violente, inspirée du combat de Martin Luther King et de la lutte des Noirs sud africains contre l’apartheid dans leur pays, comme méthode de lutte proche du terrain, la plus à même de rassembler et mobiliser autour d’elle.

Mousa Abu Maria

Mousa témoigne de la situation de Beit Ommar : la ville est à la merci de l’armée d’occupation qui peut fermer à sa guise son seul point d’accès à la route principale. Au nord, les colonies de Gush Ezion ont déjà largement entamé son territoire, et au sud la colonie de Karmel Zur continue la stratégie d’encerclement. Les militaires et les colons israéliens ne cessent de rendre la vie quotidienne impossible aux habitants.

La résistance non violente à Beit Ommar, ce sont les manifestations hebdomadaires, depuis 2006, au plus près des colonies. C’est la création du Palestine Solidarity Project qui offre aux jeunes des programmes de formation, qui permet à des femmes israéliennes et palestiniennes de se rencontrer, qui vient en aide aux agriculteurs victimes des exactions des colons (saccage des plantations, pollution des sols…) et qui offre aux familles des prisonniers un soutien juridique et financier (paiement de cautions).

Les Palestiniens comptent sur le soutien international à la résistance populaire. Nous pouvons agir au moyen du BDS – boycott, désinvestissement, sanctions contre l’Etat d’Israël et sa politique de colonisation –, en mobilisant nos élus et en favorisant le développement de l’économie palestinienne (agriculture en zone C, tourisme, aide aux entreprises…).

Pour la suite de son programme, Mousa Abu Maria a rencontré de nombreuses personnes au stand AFPS de la Fête de l’Humanité, puis a été reçu par la Mairie d’Evry, le groupe EELV et la Commission Internationale du Conseil Régional, la Sénatrice Christiane Demontès et un responsable du Ministère des Affaires Etrangères.

Pour en savoir plus sur la résistance populaire à Beit Ommar, visitez régulièrement :
- le site du Centre pour la Liberté et la Justice : http://www.center4freedom.org/
- le site du Projet de Solidarité Palestine : http://palestinesolidarityproject.org
Le Conseil Régional d’Ile de France vote un accord de coopération avec le gouvernorat de Jérusalem Est

Vendredi dernier 28 septembre, le Conseil Régional d’Ile de France a voté à une large majorité (rassemblant tous les partis de gauche) un accord de coopération décentralisée avec le gouvernorat de Jérusalem Est. Un geste symbolique fort, au moment où Jérusalem Est, illégalement annexée par Israël depuis 1988, est maintenant encerclée par les colonies, étouffée et colonisée à l’intérieur même de la ville, et que tout est fait pour détruire ou fermer ses institutions palestiniennes. Ce geste symbolique sera suivi par des coopérations concrètes dans les domaines de la santé, de l’éducation et de la culture.

A lire : l’allocution de Jacques Picard, Conseiller Régional EELV et membre d’Evry Palestine depuis de nombreuses années, et l’explication de vote de Michel Bock, président de la Commission des affaires internationales et européennes du Conseil Régional, qui ont porté ce projet.
Cofondateur du mouvement de jeunes GYBO ("La Jeunesse de Gaza Explose"), Mohammed Matter témoigne à Evry

Evry Palestine avait pris contact il y a un an avec GYBO (Gaza Youth Breaks out - La Jeunesse de Gaza explose) et son Président, Mohammed Matter, après la publication de leur "Manifeste de la Jeunesse de Gaza" posté sur leur page Facebook le 13 décembre 2010 et qui a fait le tour du monde.

Fête de l’Humanité

Ce contact s’est concrétisé par l’invitation de Mohammed à Evry, à l’occasion de la réunion publique sur la Résistance populaire en Palestine le 14 octobre à la Maison des Syndicats et de la Fête de L’Humanité, où l’AFPS tenait son stand annuel. GYBO est une autre expression de la résistance palestinienne, celle de jeunes en parfaite connexion avec le monde, férus des multiples moyens de communication (comme Facebook, qui leur permettent de s’exprimer et de sortir de l’isolement du blocus) et inventifs dans leurs actions. Parmi les moments forts... la rencontre de Mohammed avec Mousa Abu Maria et Abdallah Abu Ramah, figures de la Résistance Populaire de Palestine respectivement de Beit Ommar et Bi’lin en Cisjordanie... (c’est hors des territoires palestiniens que des militants de Gaza et de la Cisjordanie peuvent se rencontrer) et le témoignage de Mohammed, lors d’une rencontre avec les membres et sympathisants d’Evry Palestine.

Mohammed a parlé de la vie à Gaza coincée entre le Hamas, le Fatah et le blocus, de ce qu’il a vécu lors de l’opération "plomb durci", des actions régulières de GYBO dans le résistance populaire non violente et nous a raconté comment GYBO a organisé la grande manifestation du 13 mars 2011, réclamant l’unté entre le Hamas et le Fatah. Deux mois de préparation de cette manifestation, battant le pavé de toutes les universités et des rues de Gaza, avec comme point d’orgue la façon dont GYBO a contourné la volonté de récupération de la manifestation par le Hamas ! Un grand moment qui, malgré la gravité de la situation, a déclenché nos rires admiratifs.

L’avenir de la Palestine, son espoir, est cette jeunesse vivante et vibrante, courageuse et volontaire, qui a perdu son enfance depuis si longtemps. Si vous souhaitez en savoir plus sur Mohammed et GYBO, taper ABU YAZAN et GYBO dans le moteur de recherche Google.

...et retrouvez le Manifeste de la Jeunesse de Gaza, que nous avions publié dans notre lettre d’information dès janvier 2011.
L’Estelle fait route vers Gaza

L’Estelle

L’Estelle, affrété par le Collectif « Ship to Gaza Sweden », a quitté la Norvège en août 2012.Après avoir fait escale à Douarnenez, Barcelone, Ajaccio, le bateau suédois, avec un équipage de 17 personnes et chargé de matériel, est entré dans le port de Naples en Italie. Comme la flotille précédente, son objectif est de pénétrer dans le port de Gaza pour briser le blocus imposé par Israël depuis 6 ans maintenant.

Pour suivre l’Estelle : www.shiptogaza.se/en/

Soyons solidaires de cette initiative comme nous l’avions été lors de l’opération « Un bateau pour Gaza ». Interpellons notre gouvernement sur le blocus de Gaza : une carte postale à l’adresse du Président de la République est disponible sur notre stand du samedi.
Libération de Zakaria Zoubeidi, co-fondateur du Théâtre de la Liberté à Jénine

Après 5 mois d’emprisonnement sans chef d’inculpation, après une grève de la fin et de la soif qui auraient pu lui être fatales, Zakaria Zoubeidi a enfin été libéré le 1er octobre par l’Autorité Palestinienne. Militant de la résistance palestinienne à Jénine pendant la 2ème Intifada, Zakaria Zoubeidi était ensuite devenu co-fondateur du Théâtre de la Liberté.

Cette libération est un grand soulagement, bien que sa situation ne soit toujours pas clarifiée. Zakaria a été libéré sous caution et une audience est prévue le dimanche 7 octobre.

Nous avions protesté contre cette détention arbitraire et avions appelé à signer la pétition exigeant sa libération. Merci à toutes celles et à tous ceux qui ont signé et ainsi contribué à cette issue.

Le Theatre de la Liberté remercie chaleureusement tous ceux et celles qui sont intervenus car la solidarité internationale a joué un rôle évident : les lettres, coups de téléphone, pétitions n’ont pas manqué de faire savoir aux services de sécurité de l’Autorité Palestinienne que le traitement intolérable infligé à Zakaria était largement connu et réprouvé. Une conférence de presse devrait avoir lieu cette semaine à Jénine.

Suivez les dernières informations et demandes d’actions sur le site du Théâtre de la Liberté de Jénine.

AGIR !
Mobilisation urgente contre l’accord ACAA

Souvenons-nous. c’est le 9 décembre 2008, sous la présidence française, que l’Union européenne a adopté un accord de "rehaussement" de ses relations avec l’Etat d’Israël. N’a-t-on pas encore compris ce que cela coûte de donner constamment à l’Etat d’Israël des gages d’impunité ?

Un nouveau processus de rehaussement qui ne dit pas son nom est actuellement en cours à travers le projet d’accord "ACAA". Derrière une procédure très technique, c’est un nouveau certificat d’impunité que l’Union Européenne s’apprête à délivrer à Israël. L’accord ACAA permettra, à terme, à tous les produits israéliens d’entrer en Union Européenne sans contrôle de conformité. Ce accord passe devant la Parlement européen à la mi-octobre, il est donc urgent de signer la pétition.
Signez d’urgence la pétition en cliquant ici.
Pour plus d’information : http://www.france-palestine.org/URGENT-Votez-contre-l-ACAA-entre-l
Parrainez un prisonnier palestinien

Affiche parrainages

La grande campagne de parrainage de prisonniers, lancée par l’AFPS et Salha Hamouri, remporte un vif succès. Le 25 septembre, déjà plus de 730 parrains s’étaient inscrits (source AFPS). Salha, avant de reprendre ses études pour devenir avocat, ne ménage pas ses forces pour promouvoir ce grand projet en multipliant, en autre, les meetings en France (plus de 70 depuis sa libération).

Pourquoi parrainer un prisonnier palestinien ? Parce que les 4.700 prisonniers actuellement détenus dans les prisons israéliennes ont besoin de savoir qu’ils ne sont pas oubliés et notre soutien depuis la France, même s’il leur est interdit de nous répondre, les aide à garder l’espoir. En quoi consiste le parrainage ? Après inscription sur le site de l’AFPS, le futur parrain reçoit la fiche du prisonnier qui lui est "attribué" et s’engage à lui envoyer chaque mois une lettre ou une carte postale, en Anglais ou en Arabe.

DÉJÀ PLUS DE 730 PARRAINS ! POURQUOI PAS VOUS ? http://www.france-palestine.org/Parrainer-un-e-prisonnier-e

Si vous décidez de parrainer un prisonnier, merci de nous en informer sur contact evrypalestine.org. Il est en effet très important, pour ce type d’engagement dans la durée, de pouvoir localement échanger des informations et s’épauler mutuellement.
Agir pour la libération de Ayman Sharawna et Samer al-Issawi, prisonniers grévistes de la faim en grand danger

Ayman Sharawna et Samer al-Issawi jeûnent tous les deux pour protester contre le fait qu’ils aient été ré-arrêtés Ils avaient été libérés en octobre 2011 lors de l’accord sur l’échange de prisonniers, portant sur la libération de prisonniers palestiniens contre celle de Ghilad Shalit.
Ayman a été ré-arrêté en janvier. Il est actuellement détenu sans inculpation. Il en est maintenant à son 90e jour de grève de la faim
Samer a été ré-arrêté en juillet et s’est mis en grève de la faim le 1er août en exigeant sa libération.
Les ONG palestiniennes Addameer et Al-Haq sont profondément inquiètes pour leur vie
Ecrivez au Ministre des Affaires Etrangères suivant le modèle ci-joint.
BDS : pétition pour l’abrogation de la circulaire Alliot-Marie

En février 2010, la Ministre Alliot-Marie, alors Garde des Sceaux, demandait par une lettre circulaire aux Parquets d’engager des poursuites contre les personnes appelant ou participant à des actions de boycott de produits déclarés israéliens.
S’appuyant sur un article de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse, elle assimilait ces actions à de la provocation à la discrimination ou à la haine raciale.

Nous demandons l’abrogation de cette circulaire qui attaque directement la liberté d’expression et vise, en tentant de les criminaliser, à museler des actions citoyennes et non violentes contre l’impunité d’un Etat, Israël, qui viole en permanence le droit, notamment par la colonisation.

Télécharger et faites signer la pétition
CALENDRIER

Mardi 9 octobre, à 20h35 sur France 5
"Cinq caméras brisées, une histoire palestinienne", beau film documentaire et personnel de Emad Burnat, militant de Bil’in, co-réalisé avec le réalisateur israélien Guy Davidi. Voir par exemple sur le site de Télérama la présentation du film et l’interview de Guy Davidi.
Ce film de 65mn sera suivi d’un débat animé par Carole Gaessler.
Voir également la soirée du 20 octobre au cinéma Saint-André-des-Arts à Paris.

Jeudi 11 octobre, de 19h à 21h, à Evry
Café méditerranéen à la Maison du Monde

Samedi 20 octobre de 15 h à 22 h à Orsay, La Bouvêche, 71 rue de Paris :
Regards sur la Palestine : 7 heures dédiées à la Palestine avec expositions, lecture de poèmes de M. Darwich, documentaires, buffet palestinien, projection du film "My Land" de N. Ayouch. Libre participation aux frais.

Samedi 20 octobre, à Paris
Soirée cinéma organisée le 20 octobre de 18 h à 21 h au Cinéma Saint André des Arts avec la projection du film
« Cinq Caméras brisées » suivie d’un débat.

Samedi 27 octobre à 20 h :
Concert de la rappeuse Keny Arkana au Plan, Ris-Orangis.
Militante du mouvement alter mondialiste, Keny Arkana a soutenu la « Flotille pour Gaza ».

Samedi 10 novembre de 9 h à 18 h à Paris
"Palestine, Israël - le piège" : Colloque organisé par le Comité de Vigilance pour une Paix Réelle au Proche-Orient (CVPR-PO) au Palais du Luxembourg - Salle Clémenceau
Inscriptions avant le 7 novembre. Bulletin d’inscription obligatoire disponible au secrétariat du CVPR-PO chez
M. Maurice Buttin, 54, rue des Entrepreneurs, 75015 Paris, ou par courriel : maurice.buttin orange.fr

Vendredi 23 novembre à 20h30, à Morsang-sur-Orge : soirée de solidarité avec la Palestine organisé par le MRAP Morsang.

Tous les dimanches de 14 h à 15 h, émission en français de Ziad Medoukh sur une radio palestinienne. L’émission peut être suivie en direct sur internet à partir du site www.yjctv.ps

Réservez dès maintenant le samedi 1er décembre de 15h à 23h : les 8 Heures pour la Palestine à Evry

Et toujours, toutes les deux semaines, vous pouvez nous retrouver le samedi de 15h30 à 17h00 place de l’Agora ; prochain rassemblement le samedi 6 octobre.


Voir en ligne : http://evrypalestine.org/envois/201...

partager :

Créé en décembre 1988, EVRY PALESTINE constitue l’un des comités locaux de l’Association France Palestine Solidarité. Conformément à la charte de l’AFPS, l’’association soutient le peuple Palestinien dans sa lutte pour la réalisation de ses droits nationaux et agit pour une paix réelle et durable, fondée sur l’application du droit international. lire la suite
2018 EVRY PALESTINE - Charte légale | Plan du site | | Contact | RSS 2.0 | propulsé par SPIP