Accueil > ARCHIVES > F l a s h i n f o 9 janvier 2013

F l a s h i n f o 9 janvier 2013

mercredi 9 janvier 2013

Meilleurs voeux pour l’année 2013

L’équipe d’Evry Palestine vous présente ses meilleurs voeux pour l’année 2013.
A chacun-e d’entre vous, nous souhaitons santé et bonheur pour cette nouvelle année.

Que cette année soit aussi celle de perspectives de paix fondées sur la victoire du droit, en commençant par l’arrêt de la colonisation en Cisjordanie, la levée du blocus de Gaza, la fin de l’impunité de l’Etat d’Israël. C’est pour rendre cela possible, c’est pour pousser nos dirigeants et élus politiques à agir réellement dans cette perspective, que nous restons et resterons tous ensemble mobilisés.

A LA UNE
La Palestine à l’ONU : un vote historique

La Palestine vient d’être admise comme Etat non-​​membre au sein des Nations Unies par 138 voix pour, 9 voix contre et 41 abs­ten­tions. Comme elle l’avait fina­lement annoncé la France a voté pour, entraînant des par­te­naires euro­péens sur ce même vote : ce vote n’était pas acquis et c’est une belle victoire du mouvement de solidarité avec la Palestine. Lire l’article de l’AFPS : La Palestine à l’ONU ! Et maintenant ?

A lire aussi : le texte de la résolution de l’ONU (dans sa version française), très clair dans ses "attendus".

Si le vote de l’admission à l’ONU change peu de choses sur le terrain - la Palestine est toujours occupée et le colonisation s’accélère -, quelque chose a changé dans le rapport de forces, comme en témoigne le vote à l’ONU, où le Canada et la Tchéquie sont les seuls pays (hors micro-états satellites) à avoir accompagné Israël et les Etats-Unis dans leur vote négatif.

Jean-Paul Chagnollaud est moins optimiste, et déclare notamment que "Malgré le vote à l’ONU, le Fatah affiche un bilan en demi-teinte ..."
Un entretien de Jean Paul Chagnollaud avec Marc Daou, le 7 janvier, à lire sur le site de France 24.

Les grandes manifestations de Gaza (voir plus loin) montrent aussi qu’à l’approche des élections israéliennes, porteuses de tous les dangers, et malgré les "représailles" (!) israéliennes à la suite du vote de l’ONU (dont le blocage du transfert des taxes dues à l’Autorité Palestinienne), de nouvelles dynamiques sont à l’oeuvre.
Un pas vers l’unité palestinienne et la réconciliation ?
Les Huit Heures pour la Palestine le 1er décembre 2012 : un grand moment que nous n’oublierons pas
Huit Heures pour la Palestine à Evry

Depuis 2009, c’est en toute indépendance, avec nos partenaires du Collectif Palestine Evry Essonne, dans le cadre du Mois des Trois Mondes et à l’invitation des fédérations syndicales de l’Essonne, que nous organisons nos Huit Heures pour la Palestine à la Maison Départementale des Syndicats.

C’est un grand rendez-vous annuel et un succès qui se confirme chaque année, avec cette année une participation de plus de 400 personnes, des interventions de grande qualité, et un thème central, l’eau en Palestine, particulièrement éclairant.

La présence de l’Ambassadeur de Palestine en France, moins de deux jours après le vote à l’ONU, a donné à ce rendez-vous un éclat particulier : il a su nous faire partager son émotion après ce vote historique, où les Etats-Unis se sont trouvés isolés dans leur refus de l’admission de la Palestine.

Nous avons tous apprécié les témoignages, dont ceux de jeunes militant-e-s de retour de Palestine, ainsi que celui de Jacques Picard sur la signature du partenariat entre la Région Ile de France et le gouvernorat de Jérusalem.

Pascal Boniface, intervenant pour nous donner son éclairage stratégique sur les enjeux au Proche-Orient, nous a rappelé pourquoi le conflit israélo-palestinien n’est pas un conflit comme un autre, c’est le conflit où le monde occidental prêche des valeurs universelles et fait le contraire.

La situation de l’eau en Palestine, confisquée en Cisjordanie et conduisant la bande de Gaza à une catastrophe écologique majeure, a été présentée par Najma Fares (venue de Gaza) et Alexandre Abu Ata (Cisjordanie), après une introduction par Marc Laimé, qui a également conclu ce débat. Sur ce thème, nous avions également préparé une exposition montrant les mécanismes et les effets de la confiscation de l’eau en Palestine.

Gaza était également présente parmi nous par les photos d’Anne Paq, prises dans le feu de l’offensive israélienne de novembre, que nous avons regardées en silence.

Et c’est par un moment convivial, autour d’un repas préparé par le Collectif Méditerranée et les danseurs de dabkeh du groupe Palestine, que nous avons terminé cette édition 2012 des Huit Heures pour la Palestine... en appelant à l’action dès la semaine suivante dans le cadre de la campagne BDS.

Lire l’article complet

Lire l’article paru dans Essonne Info

Consultez l’album de photos

NOUVELLES DE CISJORDANIE
Après l’admission de la Palestine à l’ONU, la répression israélienne s’intensifie sans limite

A la suite du vote à l’ONU, L’Etat d’Israël prend prétexte du vote de l’ONU (qui appelleraient des "représailles" de sa part, concept original !!) pour renforcer et accélèrer sa politique de colonisation et d’affaiblissement des institutions palestiniennes.

Ainsi, le blocage, annoncé pour le début du mois de décembre, du transfert des taxes dues à l’Autorité palestinienne prévu par le Protocole de Paris de 1994, prive l’Autorité Palestinienne des deux tiers de ses recettes budgétaires propres, sans lesquelles elle n’est pas en mesure de payer ses fonctionnaires.

Et c’est aussi sous le prétexte de "représailles" que l’Etat d’israël accélère sa politique, soigneusement planifiéee, de colonisation des territoires palestiniens occupés.
Une politique de colonisation toujours plus agressive

L’annonce de la construction de nouvelles colonies (3000 logements) en zone dite E1, à l’Est de Jérusalem, était la "ligne rouge" à ne pas franchir pour les gouvernements occidentaux. Ces constructions finiront d’isoler le Nord et le Sud de la Cisjordanie, rendant un Etat palestinien impossible. Cela a valu au gouvernement israélien quelques remontrances, apparemment sans lendemain.

Une pétition internationale a été lancée contre ce projet. Nous vous invitons à la signer ;

Dans le même temps sont annoncées de nouvelles constructions à Jérusalem Est (1500 logements), et toujours à Jérusalem Est dans le quartier de Gilo (1000 logements).

Quatorze des quinze pays membres du Conseil de sécurité, à l’exception notable des États Unis, ainsi que l’ONU ont demandé à Israël, le 19 décembre, de renoncer à ces projets d’implantations en Cisjordanie et à Jérusalem Est. Il est évident qu’Israël ne tiendra pas compte de cette demande. A quand les sanctions ?
Les bureaux d’ONG palestiniennes vandalisés par l’armée israélienne en plein centre de Ramallah

Le 11 décembre, l’armée israélienne est entré dans Ramallah et a attaqué et vandalisé les bureaux de plusieurs ONG dont ceux du PNGO (réseau des ONG palestiniennes) et d’Addameer, ONG de défense des prisonniers palestiniens. C’est la première fois depuis 2002 qu’une attaque de cette ordre a lieu au centre même de Ramallah, en zone A sous contrôle exclusif palestinien selon les accords d’Oslo.
Arrestations, agressions par les colons, saisie de terres...

Il est évidemment impossible de dresser une liste exhaustive des actes répressifs tant ils sont nombreux. Mais, de raids de l’armée en arrestations, d’attaques de colons en démolitions, en voici quelques faits marquants :

À Beit Ommar
- le 23/12, raid de l’armée et arrestation de deux adolescents de 16 et 17 ans.
- le 26/12, raid de l’armée, arrestation de deux adolescents de 17 ans et saccages de trois maisons.
- le 1er janvier, raid de colons contre la maison de Suhail Bregith : meubles brûlés et slogans racistes sur les murs.
- le 1er janvier toujours, raid de l’armée israélienne tôt le matin et arrestation de deux adolescents de 18 et 17 ans.

Ailleurs...
- le 13/12 à Ni’lin, l’armée a poursuivi un groupe de fermiers : 3 blessés dont 2 directement visés à la tête et à la nuque par des balles caoutchoutées.
- le 26/12, 4 prisonniers palestiniens blessés lors d’un raid de l’armée dans la prison de Megiddo, au nord d’Israël.
- le 26/12 à nouveau, arrestation de 7 personnes à Naplouse et Tulkarem.
- le 28/12, 40 oliviers détruits par des colons à Qusra, village au sud de Naplouse.
- le 1er janvier, toujours à Qusra, par plusieurs douzaine de colons, destruction de 190 oliviers et maisons endommagées ainsi qu’un tracteur.
- le 1er janvier encore, trois personnes blessées dont une grièvement lors d’un raid dans le village de Tannoun, région de Tubas.

Saisies et démolitions
- le 28/12, ordre de saisie de 456 dunums (46 hectares) de terres agricoles du village de Beit Iksa, au nord ouest de Jérusalem, pour construire un mur entre le village et et la colonie de Ramot.
- le 1er janvier, destruction de la maison de Ahmad Issawi, à Issawieh (banlieue de Jérusalem Est). Ahmad Issawi est le frère de Samer Issawi, prisonnier et gréviste de la faim actuellement en danger de mort imminent. Sa famille est harcelée depuis des mois (raids nocturnes, arrestations...).

Désarmés face à l’armée d’occupation et aux colons, les Palestiniens de Cisjordanie résistent pied à pied, mais ils ont un besoin absolu du soutien international. Jusqu’à quand admettra-t-on ces exactions continues en toute impunité pour l’Etat qui les organise ?

NOUVELLES DE GAZA
Gaza : impressionnante manifestation du Fatah
Manifestation du Fatah à Gaza - 4 Janvier 2013

Des centaines de milliers de personnes ont manifesté le vendredi 4 janvier, à Gaza, pour célébrer le 48ème anniversaire du Fatah. Impressionnante, cette manifestation a surpris par son ampleur.

Après l’autorisation d’une rassemblement public du Hamas à Naplouse en décembre, elle témoigne de la mobilisation des Palestiniens pour l’unité de leurs mouvements et la réconciliation nationale palestinienne.

Un visage de la résistance à Gaza - Le Centre culturel des femmes de Beit Lahia

Nabila Kilani a 30 ans. Comme tous les Gazaouis, elle subit de plein fouet, depuis des années, le blocus de Gaza et les attaques israéliennes dont nous connaissons la violence inouïe. Dans un français parfait, elle vous raconte comment, avec sa sœur Assia (qui présente le centre au début du film) et plusieurs autres femmes, elle a eu l’idée de monter un centre dédié à l’éducation et au soutien des enfants. La spontanéité de Nabila, sa force et son rayonnement, malgré tout ce qu’elle a traversé et traverse encore, sont à l’image du peuple palestinien.

Voir l’interview de Nabila Kilani.

AGIR !
Pour exiger la rupture de l’accord entre France Télécom Orange et la compagnie israélienne Partner : l’action continue

A l’issue de nos Huit Heures, date a été prise le 8 Décembre 2012 : mener collectivement une action BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions) dans le centre commercial d’Evry devant la boutique Orange, contre le partenariat entre France Télécom Orange et l’entreprise israé­lienne de télé­phonie mobile Partner Com­mu­ni­ca­tions, qui par­ticipe direc­tement aux acti­vités de colo­ni­sation en Cis­jor­danie et dans les hau­teurs du Golan.

Avec le dépliant informatif publié par le Collectif National rappelant la campagne internationale, des affiches claires et notre pétition, nous avons fait signer sous "accompagnement" policier plus de 80 cartes de protestation que nous avons adressées au président d’Orange et au responsable de l’Agence locale, demandant à ce dernier un rendez vous. Aucune réponse à ce jour.

La mobilisation citoyenne continue, continuons la pression ! Nous n’acceptons pas que les entreprises de notre pays soient complices de la politique de colonisation israélienne, qui étouffe le peuple palestinien et lui vole sa terre au mépris de toutes les lois internationales.

Signer la pétition en ligne
Mobilisation contre l’organisation de l’Euro Espoirs 2013 en Israël

L’UEFA a choisi Israël pour accueillir l’Euro Espoir 2013. Demandons à M. Platini, son président de revenir sur cette décision

Montrons à l’état d’Israël que la morale et l’éthique sportives ne peuvent tolérer les violations du droit . Le bombardement du stade de Gaza, lors de l’offensive israélienne de novembre dernier, pose la question de manière encore plus aigüe.

Une soixantaine de footballeurs professionnels ont adressé une lettre à l’UEFA pour protester contre la décision de confier à Israël l’organisation de l’Euro 2013 des moins de 21 ans (5-18 juin). Voir l’article sur les site de l’Equipe.

L’histoire a montré, du temps de l’apartheid en Afrique du Sud, que le boycott sportif était une arme non violente pour combattre le racisme et les injustices : la Fédération Sud-Africaine avait ainsi été exclue de la FIFA en 1964.

Relayons la campagne "Carton Rouge pour l’Apartheid Israélien" de BDS France.

Faites circuler et signez la pétition en ligne, pour demander à Michel Platini, président de l’UEFA, de revenir sur sa décision d’organiser l’Euro Espoirs 2013 en Israël.

CALENDRIER

Mercredi 16 janvier à 20h30 à la Maison du Monde : réunion mensuelle d’Evry Palestine. Adhérents et sympathisants, venez nombreux.

Jeudi 7 février à 20h00 : le trio Joubran en concert à l’Olympia
Fondé en 2004, Le Trio Joubran est le groupe des trois frères Samir, Wissam et Adnan Joubran, héritiers d’une ancienne famille de luthiers de Palestine. Le groupe célèbrera sur scène ses dix ans de carrière le 7 février 2013 à l’Olympia pour un concert exceptionnel agrémenté d’invités surprise.
Plus d’informations sur http://www.live-boutique.com/site/-Le-Trio-Joubran- ou sur votre site de spectacles préféré.

Mercredi 20 février 2013 :Sortie nationale du film "5 Caméras Brisées" (film d’Emad Burnat et Guy Davidi).
En lice pour les Oscars 2013 dans la catégorie « Meilleur Documentaire »
Synopsis : Emad, paysan, vit à Bil’in en Cisjordanie. Il y a cinq ans, au milieu du village, Israël a élevé un « mur de séparation » qui exproprie les 1700 habitants de la moitié de leurs terres, pour étendre et « protéger » la colonie juive de Modi’in Illit, prévue pour 150 000 résidents. Les villageois de Bil’in s’engagent dès lors dans une lutte non-violente pour obtenir le droit de rester propriétaires de leurs terres. Dès le début de ce conflit, et pendant cinq ans, Emad filme les actions entreprises par les habitants de Bil’in.

Tous les dimanches de 14 h à 15 h, émission en français de Ziad Medoukh sur une radio palestinienne. L’émission peut être suivie en direct sur internet à partir du site www.yjctv.ps

Réservez dès maintenant le samedi 6 avril après-midi pour notre Assemblée Générale

Et toujours, toutes les deux semaines, vous pouvez nous retrouver le samedi de 15h30 à 17h00 place de l’Agora ; prochain rassemblement le samedi 12 janvier.


Voir en ligne : http://evrypalestine.org/envois/201...

partager :

Créé en décembre 1988, EVRY PALESTINE constitue l’un des comités locaux de l’Association France Palestine Solidarité. Conformément à la charte de l’AFPS, l’’association soutient le peuple Palestinien dans sa lutte pour la réalisation de ses droits nationaux et agit pour une paix réelle et durable, fondée sur l’application du droit international. lire la suite
2008 - 2018 EVRY PALESTINE - Charte légale | DONNÉES PERSONNELLES | Plan du site | | Contact | RSS 2.0 | propulsé par SPIP