Accueil > ACTUALITÉS > 17 juin 2018 - La Flotille de la Liberté pour Gaza passe à Paris

17 juin 2018 - La Flotille de la Liberté pour Gaza passe à Paris

Récit d’un affront à l’humanité, à la justice et à la liberté.

vendredi 6 juillet 2018

Le 17 juin, après de multiples péripéties, empêchements, fouilles... et avec 4 jours de retard, deux des quatre bateaux partis de Scandinavie pour briser le blocus de Gaza devaient accoster une heure sur les quais de Seine à Paris, au pied de l’Institut du Monde Arabe (IMA).



Environ 10 camions de CRS étaient garés le long des quais, avec pour consigne de laisser passer les militants pour la Palestine, mais pas ceux qui porteraient des drapeaux israéliens... Malgré l’interdiction de descendre sur le quai d’accostage, les militants présents ont installé banderoles, drapeaux et affiches pour manifester visiblement leur soutien. Ensuite sont arrivés Leïla Shahid et Salman El Herfi, ambassadeur de Palestine en France. Jack Lang, ancien ministre de la Culture et de l’Éducation Nationale, aujourd’hui Président de l’IMA et Esther Benbassa, Sénatrice de Europe Écologie Les Verts (EELV), les ont rejoint pour accueillir la flotille.






Mais coup de théâtre ! Sur ordres, la police fluviale française a empêché les bateaux d’accoster. Sommés de passer le plus vite possible, les deux bateaux se sont éloignés sous nos yeux, poussés par les zodiacs de la police. Et Jack Lang, Leïla Shahid, Salman El Herfi et Esther Benbassa ont quitté le quai... Les bateaux ont continué leur route en pensant pouvoir accoster à Ivry. Interdiction aussi.



Bertrand Heilbronn, Président de l’AFPS, a exprimé sa colère et son indignation devant les militants présents. Ensuite, Sarah Katz* - Union Juive pour la Paix (UJFP) a pris la parole, suivie de Christiane Hessel, veuve de Stéphane Hessel, d’Éric Coquerel, Député France Insoumise et membre de la Commission des Finances à l’Assemblée Nationale, de Jean-Guy Greilsamer, membre de la campagne BDS France et de l’UJFP et enfin d’Esther Benbassa, Sénatrice EELV. Tous ont dénoncé également avec force l’attitude indigne des autorités françaises. Soumises à l’État d’Israël et au CRIF, après avoir reçu Netanyahu, criminel de guerre, il semblerait que celles-ci perdent tout sens de la justice. Et ne parlons pas de la liberté d’expression, mise à mal, de militants pacifistes qui ne demandent que l’application du Droit International, bafoué depuis 70 ans, en toute impunité.
* Depuis, Sarah Katz a annoncé sa participation à la Flotille qu’elle rejoindra en Sicile.

partager :

Créé en décembre 1988, EVRY PALESTINE constitue l’un des comités locaux de l’Association France Palestine Solidarité. Conformément à la charte de l’AFPS, l’’association soutient le peuple Palestinien dans sa lutte pour la réalisation de ses droits nationaux et agit pour une paix réelle et durable, fondée sur l’application du droit international. lire la suite
2008 - 2018 EVRY PALESTINE - Charte légale | DONNÉES PERSONNELLES | Plan du site | | Contact | RSS 2.0 | propulsé par SPIP