Accueil > ACTUALITÉS > Le livre "Nakba" et la tournée de De-Colonizer

Le livre "Nakba" et la tournée de De-Colonizer

lundi 19 novembre 2018

NAKBA
Pour une reconnaissance de la tragédie palestinienne en Israël
de Eléonore Merza Bronstein et Etan Bronstein Aparicio

Le livre en français est sorti !

En 1948, 750 000 Palestinien·ne·s sont expulsé·e·s de leur terre et 615 localités sont détruites pour établir l’État d’Israël. C’est ce qu’on appelle la Nakba (« catastrophe » en arabe), terme tabou hier et entré dans le vocabulaire israélien aujourd’hui, bien que honni par certains. Quinze ans de combat politique ont été nécessaires pour placer la Nakba au centre des débats pour la reconnaissance de la tragédie palestinienne. Une lutte de premier plan contre les pages sombres d’une histoire coloniale qui a débuté à la fin du XIXe siècle et qui continue de nos jours.Ce livre s’ouvre sur le parcours d’Eitan Bronstein, le principal chef de file de ce changement politique. Comment un jeune kibboutznik, sioniste de gauche, est-il devenu une des figures les plus radicales de la gauche antisioniste israélienne ? Il retrace le chemin parcouru et le processus complexe qui ont permis ce changement, notamment à travers l’ONG Zochrot qu’il a fondée en 2002. L’ouvrage raconte aussi le couple qu’il forme avec l’anthropologue politique française Éléonore Merza, à la vie comme dans la lutte politique. À leur histoire politique se mêle leur histoire personnelle et familiale. Lui, arrivé d’Argentine en Israël à l’âge de cinq ans, qui a fait l’armée et dont la rupture avec le sionisme s’est faite tardivement. Elle, fille d’une Juive et d’un Musulman expulsé de ses terres par Israël, et qui a décidé d’y fonder sa famille comme un pied de nez à l’histoire sans pour autant accepter d’être israélienne.
Parallèlement à leur récit, cet ouvrage nous permet de mieux saisir comment les Israélien·ne·s voient la Nakba et leur sentiment face au droit au retour des réfugiés palestiniens, et – de facto – de mieux comprendre la société israélienne. À travers ces pages, apparaît l’espoir qu’une nouvelle génération d’Israélien·ne·s puisse se libérer d’une identité collective coloniale, afin de pouvoir imaginer une cohabitation plus juste, une terre légitime pour tou·te·s.

DE-COLONIZER EN TOURNÉE / IN TOUR !
Novembre / Décembre 2018

09.11.2018 / Angers / 20h
Centre Marcelle Menet - 2 rue Clément Pasquereau

10.11.2018 / Paris / 20h
À l’initiative de l’UJFP - avec Michel Warschawski
CICP - 21 ter, rue Voltaire - 75011 (métro Rue des Boulets)

12.11.2018 / Paris / 12h30
Iremmo - avec Dominique Vidal
7 rue des Carmes - 75005 (métro Maubert Mutualité)

À VENIR :

28.11.2018 / Nantes / 19h
Hôtel du Département - 3 Quai Ceineray

01.12.2018 / Evry / 14h30
Festival "Huit Heures Pour la Palestine"
Maison des Syndicats d’Evry
Place de l’Agora

03.12.2018 / Montpellier / 20h
Salle Amphi
6 rue des Augustins

04.01.2018 / Martigues / 18h30
Le Rallumeur d’Étoiles
Quai Brescon

partager :

Créé en décembre 1988, EVRY PALESTINE constitue l’un des comités locaux de l’Association France Palestine Solidarité. Conformément à la charte de l’AFPS, l’’association soutient le peuple Palestinien dans sa lutte pour la réalisation de ses droits nationaux et agit pour une paix réelle et durable, fondée sur l’application du droit international. lire la suite
2008 - 2018 EVRY PALESTINE - Charte légale | DONNÉES PERSONNELLES | Plan du site | | Contact | RSS 2.0 | propulsé par SPIP