Accueil > DOCUMENTS > Israël : chronique d’une catastrophe annoncée... et peut-être évitable

Israël : chronique d’une catastrophe annoncée... et peut-être évitable

Auteur : Michel Warschawski

mercredi 20 février 2019

Dans un précédent livre, Michel Warschawski dressait le portrait du conducteur d’un bulldozer fonçant sur des maisons palestiniennes. « Cette figure, écrit Jean Ziegler dans sa préface, a valeur de parabole. Pareil au conducteur du bulldozer, coupé de la réalité, ignorant la souffrance de ses victimes, aveugle et inconscient des conséquences de ses actes, le ­présent gouvernement israélien d’extrême droite fonce à tombeau ouvert vers sa propre destruction. »
Michel Warschawski, ajoute Jean Ziegler, « compare les migrations vers l’Amérique des Irlandais ­affamés et des pauvres du sud de l’Italie à celle vers la Palestine des Juifs atteints dans leur existence, mais dénie toute légitimité à l’État juif colonial qui opprime depuis lors – et toujours plus ­agressivement – les Palestiniens ».
L’installation à Jérusalem, « définitivement » annexée, de l’ambassade des États-Unis, la féroce répression de la « marche du retour », la poursuite accélérée de la colonisation, le vote de la Loi fondamentale faisant d’Israël l’État de la nation juive sont autant de signaux d’alarme.
C’est ce moment que choisit Michel Warschawski, pour dire que l’évolution du régime israélien est non seulement une menace permanente contre les Palestiniens mais aussi une dangereuse impasse pour le peuple juif-israélien, et qu’il est temps de faire retraite.

partager :

Créé en décembre 1988, EVRY PALESTINE constitue l’un des comités locaux de l’Association France Palestine Solidarité. Conformément à la charte de l’AFPS, l’’association soutient le peuple Palestinien dans sa lutte pour la réalisation de ses droits nationaux et agit pour une paix réelle et durable, fondée sur l’application du droit international. lire la suite
2008 - 2019 EVRY PALESTINE - Charte légale | DONNÉES PERSONNELLES | Plan du site | | Contact | RSS 2.0 | propulsé par SPIP