Accueil > ACTIONS GAZA > Rapport d’activité de juin à septembre 2022

Rapport d’activité de juin à septembre 2022

Une centaine d’enfants ont été heureux de poursuivre les activités au Centre pendant les vacances scolaires. Au cours d’une réunion de préparation du planning, ils ont exprimé leurs attentes en termes d’activités. A noter que l’assiduité est requise, les absences doivent être justifiées, que ce soit pour les enfants ou pour les membres de l’équipe.

Les activités ont été interrompues les 6 et 7 août à cause des attaques israéliennes sur la Bande de Gaza. L’équipe est restée en contact téléphonique avec les familles, prenant des nouvelles de leurs enfants et les conseillant pour aider ces derniers.
De retour au Centre, le 8 août, les enfants ont pu rendre hommage aux victimes.

- Activités avec les enfants

. Soutien psychologique
Dès la fin de l’attaque israélienne et le retour au Centre, l’équipe a organisé des séances intensives de soutien psychologique ainsi que des séances de dessins libres pour permettre aux enfants de s’exprimer et d’expliquer ce qui s’était passé pendant ces jours meurtriers. Les enfants ont pu révéler leurs traumatismes, résultat des bombardements et des destructions.

Une convention a été signée avec le Groupe local AFPS 47 qui finance aussi le programme de soutien psychologique de la Réussite éducative. Une deuxième conseillère psychologue a rejoint l’équipe, Sabreen qui possède un diplôme en conseil psychologique et qui a de l’expérience dans ce domaine car elle a été bénévole au sein de l’hôpital du Croissant Rouge. Le nombre d’enfants bénéficiant d’un soutien psychologique a donc augmenté, certains étaient déjà suivis et d’autres sont arrivés récemment. Au total ce sont 56 enfants qui sont suivis : 28 par Ahlam (conseillère déjà en exercice) et 28 autres par Sabreen (nouvelle conseillère), soit en séances individuelles, soit en séances collectives. Certains enfants sont accompagnés de leurs mères.
Un suivi téléphonique est mis en place en direction des parents qui peuvent faire remonter les progrès constatés par eux.
Une réunion a été organisée pour présenter aux parents le programme de soutien psychologique. Environ 25 familles y ont assisté.
Pendant la période d’août à septembre, les deux conseillères psychologues ont travaillé chacune 4 jours par semaine avec les enfants.

. Jeux et activités artistiques
Les activités se sont poursuivies par groupes d’enfants. Des jeux variés ont été introduits : jeux d’eau, de ballons, cordes, quizz, donnant lieu à des tournois avec récompenses aux vainqueurs… Durant toute la semaine suivant les attaques israéliennes d’août, une grande place a été accordée aux jeux collectifs et dessins libres, en raison de leur impact positif sur les enfants.
Une activité théâtrale a été mise en place au cours du mois de juin, les enfants se sont mis en scène à l’aide de marionnettes.
Entrainement au dabké pendant toute cette période. Cette activité s’est interrompue à la rentrée scolaire.

Fin septembre a eu lieu une exposition des travaux manuels réalisés pendant la période – objets en carton et liège. Les familles étaient invitées et ont pu assister également à un spectacle de danse, lecture de poésie, autour d’un pot de bienvenue…

. Sorties récréatives
Deux sorties ont eu lieu :
. Au cours du mois de juin les enfants ont visité l’usine de biscuits Al-Awda, la Mosquée Al-Omari, le Musée hashem Palace, Asda City, la plage de Gaza et le port avec montée à bord de bateaux, très appréciée des enfants. Un pique-nique leur a été offert ainsi qu’un billet d’entrée au parc d’attraction. Une belle journée, pleine de bonheurs.

Fin août, avant la reprise des classes, une journée entière au cours de laquelle les enfants ont pu se baigner, jouer, pratiquer différentes activités proposées par les animateurs et animatrices. Au programme également : spectacle de dabké en costume traditionnel, pique-nique, entrée au parc d’attractions.
Voir la vidéo dans la même rubrique sous le titre :

. Accompagnement scolaire
La rentrée scolaire a eu lieu le 29 août et les enfants sont maintenant accueillis de 11h30 à 14h30 ou 15h selon les jours. Les séances d’aides aux devoirs ont repris en arabe, mathématiques et anglais, suivies de séances de travail manuel, de jeux et de soutien psychologique. Deux membres de l’équipe, Ahmed et Hani, ont rencontré le conseiller pédagogique de l’école Al-Amal, voisine du Centre et se sont entretenus avec lui sur l’état des enfants après l’agression israélienne et ont convenu que les enfants chez lesquels auraient été détecté des troubles du comportement seraient pris en charge par HBA.

- Ateliers familles
En collaboration avec l’association Aisha, un atelier traitant du genre et du respect a été organisé en juin pour deux groupes de garçons, certains venant du camp de réfugiés et fréquentant déjà le Centre, d’autres venant des alentours.

En juin également, l’association Aisha et HBA ont organisé un atelier de deux jours centré sur le soutien psychologique pour filles de 15 à 20 ans. Cet atelier a rencontré un franc succès.

Les ateliers pour les femmes se sont poursuivis avec notamment une collaboration avec le Centre pour la santé des femmes Al-Bureij sur des questions juridiques relatives à l’héritage, au mariage, sur les violences au sein du foyer et sur la sexualité. Les participants ont remercié l’association pour cette rencontre jugée très utile.
A nouveau en collaboration avec l’association Aisha deux ateliers ont été menés en direction des mères sur la question du genre et le soutien psychologique. Certaines d’entre elles ont bénéficié d’un soutien individuel en même temps que leurs enfants.
Après les attaques du mois d’août, Sabreen, conseillère psychologue du Centre a organisé un atelier pour les mères, qui elles-mêmes avaient été traumatisées (peurs, crises de nerfs). Et avec l’association Aisha, deux autres jours d’ateliers ont été mis en place, avec des résultats positifs.

- Evénements de la période
Le 1er juin a eu lieu l’Assemblée générale de l’association, dont le Conseil d’administration a été reconduit pour trois ans.

A l’occasion de l’Aïd Al-Adha, en collaboration avec la fondation Anera (Bande de Gaza) et le Ministère du développement social, une distribution de viande a été organisée. 550 familles défavorisées du gouvernorat de Khan Younis en ont bénéficié, parmi lesquelles toutes les familles des enfants fréquentant le Centre de la Réussite éducative.

Une partie de l’équipe a rendu visite à l’association Culture et Pensée Libre. Ils et elles ont pu découvrir les activités de l’association et leur expliquer le travail effectué par HBA et la Réussite éducative. Il a été convenu de travailler ensemble, notamment lors des ateliers en direction des femmes.

L’équipe a aussi reçu une délégation du PCHR (Palestinian Center for Human Rights). Il a été décidé de mettre en place des ateliers portant sur des questions juridiques et ouverts aux hommes et aux femmes.

partager :

Créé en décembre 1988, EVRY PALESTINE constitue l’un des comités locaux de l’Association France Palestine Solidarité. Conformément à la charte de l’AFPS, l’’association soutient le peuple Palestinien dans sa lutte pour la réalisation de ses droits nationaux et agit pour une paix réelle et durable, fondée sur l’application du droit international. lire la suite
2008 - 2022 EVRY PALESTINE - Charte légale | DONNÉES PERSONNELLES | Plan du site | | Contact | RSS 2.0 | propulsé par SPIP