Accueil > LUDOTHÈQUE > Rapport d’activité de la Ludothèque pour les mois de mars à juin (...)

Rapport d’activité de la Ludothèque pour les mois de mars à juin 2018

Ce texte couvre la période mars à juin 2018 et constitue une synthèse des rapports mensuels que nous a adressés l’équipe de la Ludothèque, rédigés en termes d’objectifs.

LES ACTIVITES
OBJECTIF n° 1 : Améliorer le bien-être d’enfants de 6 à 14 ans par un programme basé sur des activités culturelles, artistiques, ludiques et de soutien psychologique.

Mise en œuvre des activités
En mars et avril, elles ont eu lieu sur un seul créneau, de 10h à 14h. Mais au cours du mois de mars, la ludothèque a reçu des enfants d’une école pendant 3 jours, de 10h à 12h.
En mai, en raison des examens de fin d’année, la ludothèque a suspendu ses activités durant 3 semaines. L’équipe en a profité pour entreprendre des opérations d’entretien et de rangement de la ludothèque et pour effectuer de la formation continue. L’accueil des enfants a repris le 27 mai.
En juin le nombre d’enfants s’est notablement accru pour atteindre un total de 291 (176 filles et 115 garçons), répartis en 3 groupes – le 1er groupe, le matin, de 9h à 10h30, le 2ème fin de matinée, de 11h à 12h30 et le 3ème l’après-midi, de 12h30 à 14h.

-  Activités artistiques
Au début du printemps, un travail artistique relatif à la nature, principalement la flore, sous forme de peintures et de land art.
En avril, sur le thème de l’espace, les enfants ont peint et utilisé des matériaux tels que l’argile, des rouleaux de papier pour représenter les planètes, le système solaire…
En juin, ils ont réinvesti en peinture libre le thème de la nature. Autre activité : la fabrication de cartons d’invitation et de couronnes à partir de matériau en mousse et de paillettes.

- Lecture
Les activités en bibliothèque commencent par une séance de relaxation conduite par la psychologue avec de la musique douce et des parfums de fleurs. La relaxation leur permet de se débarrasser de leur énergie négative.
Les enfants choisissent eux-mêmes les livres. En mars, ils ont eu tendance à prendre des livres traitant de la nature, en phase avec le thème du mois.
Pendant l’écoute de contes, la psychologue communique avec les enfants par le regard, de façon à ce qu’aucun enfant ne se déconcentre.

- Jeux
Ils consistent en jeux collectifs, jeux à règles, jeux du patrimoine, exercices physiques et sports de plein air. On note que les enfants sont particulièrement heureux, en particulier lors des jeux du patrimoine et ils ont du mal à s’arrêter en fin de séance. A la demande des enfants, il a été décidé de consacrer le dimanche aux jeux du patrimoine.
Les enfants ont pu découvrir de nouveaux jeux de tables, grâce aux acquisitions de matériel pédagogique faites en mai. Les jeux de construction permettent aux enfants de développer leur créativité, la coopération et l’esprit de compétition.

- Stages pour les enfants
Maîtrise de l’information
La première séance a eu lieu fin mai avec 8 enfants (5 filles et 3 garçons). Huit autres séances ont eu lieu en juin avec 24 enfants de 12-14 ans (17 filles et 7 garçons). Ces séances avaient comme thème : une vue d’ensemble de la recherche scientifique, les différents types d’ouvrages, la classification des ouvrages, entre autres et ont donné lieu à évaluation des enfants. De cette évaluation il ressort que les enfants, qui avaient au départ peu ou pas de connaissance de ces sujets, ont tous appris à retrouver des informations, que ce soit dans des magazines, dans des livres et dans des dictionnaires. Ils se sont aussi approprié la classification Dewey.

Arts anciens
Nouvelle activité mise en place mi-juin, avec comme objectif de fournir aux enfants les techniques nécessaires à la production d’œuvres d’art respectant l’héritage culturel.
Elle s’adresse aux 12-14 ans et durera 2 mois (juin et juillet). Trois séances ont eu lieu en juin avec 15 filles.

« Halo ya Halo » - fabrication de lanternes
Les deux premières semaines de juin, 15 enfants (13 filles et 2 garçons) ont participé à un stage de fabrication de lanternes à partir de divers matériaux tels le bois, le verre, le carton, le plastique et le métal. Les enfants ont conçu les modèles et ils ont mis en œuvre des techniques leur permettant de fabriquer leurs lanternes.

Club de lecture
Huit séances ont été organisées les dimanches et mardis de juin pour 15 enfants de 11-15 ans (10 garçons et 5 filles) avec comme objectif de leur faire acquérir les techniques de lecture et leur apprendre les fondamentaux de la narration.

- Journées à thèmes
En mars 4 journées consacrées aux sciences : « Graines dans la terre » - au cours de laquelle les enfants ont fait des semis et ont imaginé une histoire sur la croissance des plantes.
« Mon arbre » - jeu de questions/réponses en vue de reconstituer un arbre.
« Magie des plantes » – activité basée sur la connaissance des plantes thérapeutiques.
La 4ème journée a donné lieu à une sortie dans les autres centres de loisirs et culturels de Nawa.
En avril 2 journées, la 1ère intitulée « Le soleil et la lune » au cours de laquelle les enfants ont représenté en peinture le système solaire et l’espace. La 2ème « La petite torche » du nom d’un conte que les enfants ont d’abord écouté puis ils en ont dessiné et peint les personnages et évènements, avant d’imaginer d’autres fins à l’histoire.
En mai, lors de la reprise des activités ; journée durant laquelle les enfants ont écouté des histoires, fait des puzzles et des arts plastiques.
En juin les 3 journées ont été organisées sur deux créneaux – 9h-10h30 et 12h30-14h – en raison du nombre accru d’enfants. Au cours de la première d’entre elles intitulée « Lumière du Ramadan » les enfants ont écouté une histoire, puis ils se sont exercés à divers jeux. La journée s’est achevée par les arts plastiques qui ont donné lieu à des créations individuelles que les enfants ont souhaité offrir à leurs parents.
La deuxième journée « Thym et huile » a permis aux enfants de fabriquer le pain « Saj », spécialité palestinienne. Des pâtisseries au goût de thym ont aussi été préparées et dégustées.
La troisième journée a pris la forme d’une sortie avec pique-nique aux bases de loisirs Al Bayyara et Al Hakoora gérées par Nawa.

Impact des activités sur les enfants
La créativité des enfants se renouvelle, les enfants sont enthousiastes à venir à la ludothèque, ce qui montre l’impact positif des activités.
Les enfants qui étaient inscrits sur le programme « Maîtrise de l’information » ont été ponctuels et se sont investis dans l’activité. Ceux qui participaient à l’activité manuelle ont montré leur créativité dans la fabrication des torches du Ramadan.
Les activités scientifiques du mois de mars ont donné lieu à des interactions de la part des enfants. Ces activités visaient à encourager des gestes en faveur de l’environnement.
Il faut noter une augmentation d’inscriptions d’enfants venant des limites de la ville de Khan Younis, tels Qarara, Bani Suheuila, relativement éloignés du lieu d’implantation de la ludothèque.

Impact sur la communauté locale
Comme indiqué plus haut, la ludothèque a reçu en mars une quarantaine d’élèves de l’école primaire Hatem Ta’i. Pour eux l’équipe a mis en œuvre des activités de relaxation, contes, arts plastiques… L’expérience a tout particulièrement plu à la direction de l’école qui en a informé d’autres écoles. Les enfants aussi ont été enchantés et certains ont fait part de leur désir de revenir à la ludothèque, en dehors des heures scolaires et pendant les vacances d’été.
En avril ce sont 45 enfants de l’école de l’UWRWA de Khan Younis qui ont pu apprécier les activités de la ludothèque. Un accueil pour les parents était aussi assuré, 20 mères sont venues.

Quelques exemples, parmi d’autres, d’évolution du comportement
- Deux garçons de 9 ans et 11 ans ont été signalés pour cause de désobéissance et rébellion. Des activités de peinture libre, d’écoute de contes leur ont été proposées dans le cadre d’un soutien psychologique. Ils sont toujours suivis.
- Deux enfants de 8 ans souffraient de timidité. L’équipe avait remarqué qu’ils ne s’intégraient pas au groupe. La psychologue a travaillé avec eux en entretiens individuels en les encourageant dans l’estime de soi. En outre l’un d’entre eux s’est vu confier des responsabilités et un rôle de chef d’équipe. Ils sont encore en observation.
- Un garçon de 9 ans n’arrivait pas à se concentrer depuis son arrivée à la ludothèque. La psychologue lui a fait faire des jeux destinés à accroître la concentration. Il est toujours suivi.

OBJECTIF n° 2 : Renforcer la responsabilité des parents dans l’éducation et le développement de leurs enfants grâce à un programme d’accompagnement.
- Quatre séances en mars qui ont totalisé 37 présences de mères. Trois de ces séances menées par la psychologue étaient consacrées à la santé mentale de l’enfant. La quatrième séance « Fil et aiguille » conduite par l’animatrice a permis aux mères de fabriquer des coussins à partir de chutes de tissus et de fils.
- Deux séances en avril dont l’une avec les enfants pour la fabrication de chandeliers, l’autre concernant les disputes conjugales.
- Une séance en juin « Jeux avec maman » au cours de laquelle 13 mères ont participé.
Une porte ouverte pour les parents a eu lieu en juin au cours de laquelle les parents ont pu découvrir les coins jeux, bibliothèque et être informés des objectifs de la ludothèque.

Impact sur les familles
En mars, de nouvelles mères ont rejoint le programme, suite à l’inscription de leurs enfants à la ludothèque. Elles ont reconnu le rôle joué par la ludothèque dans le développement de leurs enfants.

OBJECTIF n° 3 : Aider les enfants en difficultés scolaires à acquérir les compétences en lecture et écriture de la langue arabe grâce à un programme d’éducation non formelle.
8 séances ont eu lieu en mars pour 15 enfants. Des résultats notables ont été enregistrés quant à la prononciation et l’écriture des sons. Les enfants ont eux-mêmes ressenti une amélioration.

PERSONNEL ET ADMINISTRATION
Formation continue et réunions d’équipe
Au cours du mois de mars, l’équipe a participé à un stage de formation sur la maîtrise de l’information.
Des réunions préparatoires ont eu lieu quant à l’organisation de la programmation d’été.
En mai les stages ont porté sur la collecte d’éléments du patrimoine culturel et sur les activités physiques.
Des réunions hebdomadaires d’équipe ont eu lieu tous les mardis de juin.

Entretien de la ludothèque
Au cours du mois de mai travaux de peinture et décoration des salles, installation de petit équipement (coussins fabriqués par les enfants eux-mêmes) et de nouvelles chaises, acquisition de nouveaux jeux et livres. Préparation des plannings des mois de juin, juillet et août, avec notamment un plan d’action détaillé concernant le « Club de lecture ». Préparation du plan d’activités du programme « Maîtrise de l’information » à mettre en place dans tous les centres de Nawa.

Des questions à résoudre et des recommandations
- Les coupures incessantes d’électricité dans la Bande de Gaza perturbent les liaisons internet, le travail administratif et certaines activités prévues pour les enfants. Pour suppléer au manque d’électricité, il faut partager le générateur d’un café voisin de la ludothèque.
Une solution à ce problème serait l’installation d’un système fonctionnant à l’énergie solaire.
- Un auvent équipé de tables et chaises est nécessaire afin de mener les activités de plein air ou les activités d’arts plastiques pendant la période estivale.


partager :

Créé en décembre 1988, EVRY PALESTINE constitue l’un des comités locaux de l’Association France Palestine Solidarité. Conformément à la charte de l’AFPS, l’’association soutient le peuple Palestinien dans sa lutte pour la réalisation de ses droits nationaux et agit pour une paix réelle et durable, fondée sur l’application du droit international. lire la suite
2008 - 2018 EVRY PALESTINE - Charte légale | DONNÉES PERSONNELLES | Plan du site | | Contact | RSS 2.0 | propulsé par SPIP