Accueil > LUDOTHÈQUE > Rapport d’activité pour les mois de janvier à mars 2017

Rapport d’activité pour les mois de janvier à mars 2017

LES ENFANTS
Les groupes
Début janvier, les enfants n’ont pas fréquenté la ludothèque en raison des examens scolaires. Les vacances d’hiver qui ont suivi ont permis de recevoir quelques 130 enfants dont 90 nouveaux inscrits.
En février, les enfants ont repris le chemin de l’école et ont été accueillis à la ludothèque principalement les après-midi de 12 à 14 h, les écoles de Khan Younis fonctionnant uniquement le matin de 7 h à 11 h 30.
Les enfants ont été répartis en 4 groupes : 2 groupes pour les 6/10 ans et 2 groupes pour les 11/14 ans.

Les activités
Les activités régulièrement mises en place sont :
- les jeux individuels et collectifs, ces derniers favorisant l’interaction,
- les activités plastiques (modelage en argile, dessin, peinture, mosaïque…) permettant aux enfants d’exprimer leurs sentiments,
- bibliothèque (lecture, écoute de contes) aidant les enfants à développer leur imaginaire et leurs capacités de réflexion et de questionnement.

Le 19 janvier, 150 personnes (enfants, parents, membres d’associations locales) ont pris part à une fête pour clôturer les vacances d’hiver. Au programme : dabké, chant, message d’enfant et exposition d’œuvres plastiques réalisées par les enfants.

Les journées à thèmes
Elles ont lieu une fois par semaine et s’achèvent par le cercle rituel.
- Trois journées en janvier :
. « Langue des signes » a commencé par le jeu traditionnel « Aimes-tu tes voisins ? » Puis, après une introduction par la psychologue, les 80 enfants présents ont été initiés aux signes élémentaires, tels que ceux exprimant la bienvenue et les remerciements.
. « L’hiver au chaud », avec des activités physiques pour 120 enfants.
. Sortie au centre de loisirs Al-Bayara, géré par Nawa, à laquelle ont participé 130 enfants. Pour l’équipe de Nawa, ces sorties sont utiles car elles jouent un rôle récréatif très important pour les enfants. Durant cette sortie, les enfants se sont exercés aux activités artistiques, théâtrales au cours desquelles ils ont pu montrer leurs talents. La journée s’est terminée dans l’aire de jeux en plein air.
- Quatre journées en février :
. « Mon environnement est magnifique ». Après écoute du conte Cendrillon, 72 enfants ont pris part au nettoyage des lieux.
. « Falasteeniyyat », au cours de laquelle 75 enfants ont d’abord joué à un jeu traditionnel puis la journée s’est poursuivie sur du folklore, pour le plus grand plaisir des enfants.
. « Mon ami(e) et moi » a débuté par l’écoute par les 75 enfants présents d’un conte du folklore qu’ils ont adoré. Diverses activités autour de la lecture leur ont ensuite été proposées. Chaque enfant a choisi un livre pour une lecture silencieuse.
. « Fil et aiguille », journée spéciale au cours de laquelle chacun des 67 enfants devait créer un modèle d’animal en tricot, à choisir entre chèvre et vache. Les plus petits (6 – 10 ans) ont reçu l’aide de l’équipe pour le tricotage. A la fin de la journée, les enfants ont rapporté leurs productions chez eux.
- Quatre journées en mars :
. « Arc en ciel » a débuté par l’écoute de « Cendrillon ». Ensuite les 62 enfants présents ont fabriqué des bracelets en perles, chacun choisissant ses couleurs préférées.
. Journée d’activités autour du livre, activités ayant pour objectif de développer la concentration, d’amener les enfants à la réflexion critique et à la mise en commun d’idées. La journée s’est poursuivie par une activité artistique à partir de cartons de couleur où les enfants se sont bien impliqués.
. « Art et environnement », journée au cours de laquelle 62 enfants ont apporté leur contribution au nettoyage de la cour et du terrain de jeux de la ludothèque, après une sensibilisation aux thématiques de l’environnement et de sa préservation, du recyclage et de son importance. Ensuite les enfants ont mis en pratique ce concept du recyclage en fabriquant des grenouilles à partir d’assiettes en plastique et de cartons de couleur.
. « Le petit pharmacien » où 62 enfants ont pris part à une discussion sur les soins de premier secours et sur leur importance. Les enfants ont reçu de précieux conseils sur les principes d’aides d’urgence. En coopération avec un représentant de l’autorité de défense civile, des exercices pratiques ont été menés.

Quelques exemples, parmi d’autres, de l’impact des activités sur le comportement des enfants
- Une petite fille de 8 ans souffrait d’une extrême timidité qui l’empêchait de participer aux activités quotidiennes. L’équipe l’a mêlée aux autres enfants lors des activités et l’a soigneusement observée. On a vu son comportement se modifier peu à peu. Elle a réalisé un bond en avant, puisqu’elle prend maintenant des initiatives.

- Un garçon de 11 ans avait des difficultés importantes d’élocution, ce qui lui avait fait perdre toute confiance. Il s’était muré dans le silence pour ne pas attirer l’attention. L’équipe l’a réconforté et l’a aidé à travailler son souffle et l’a entraîné à composer d’abord de toutes petites séquences à enchaîner d’un seul coup, puis à allonger sa chaîne parlée. Il est devenu de ce fait plus communicatif avec les autres enfants.

- Une petite fille de 9 ans agitée dérangeait les autres pendant les activités. Les règles de vie lui ont été rappelées et on lui a confié un rôle de chef de groupe. En outre son agitation a été utilisée à bon escient dans les activités physiques. Peu à peu son trop plein d’énergie s’est modéré. Elle est devenue plus respectueuse du règlement.

- Un garçon de 13 ans égocentrique refusait de participer aux activités collectives. Les règles de la ludothèque lui ont été expliquées, l’équipe a souligné le caractère collectif des objectifs de la ludothèque. Plusieurs activités collectives ont été mises en place afin qu’il s’y intègre. L’équipe s’est efforcée de l’amener à coopérer et à communiquer, ce qui a finalement porté ses fruits.

Publication des activités
La page Facebook "Play library Evry Palestine" de la ludothèque est régulièrement mise à jour. Les photos des activités sont publiées quotidiennement. L’image du profil de la page est actualisée chaque semaine.

LES FAMILLES
Les sessions pour les familles se tiennent régulièrement le mardi entre 11 h et 12 h et sont très appréciées des familles qui expriment toute leur gratitude à l’équipe.
Ces sessions, menées par la psychologue avec l’assistance des deux animatrices de la ludothèque, ont été les suivantes :
- En janvier
. Rencontre de début de semestre avec parents et enfants qui ont fabriqué des cartes de vœux.
. « Attitudes enfantines : punitions et récompenses » où le dialogue avec les parents a porté sur la manière de changer le comportement des enfants, soit par la punition, appui négatif, ou la récompense, appui positif.
. « Carnet de souvenirs heureux » où parents et enfants ont fabriqué et décoré ensemble un carnet à l’intérieur duquel les mères ont inscrit un petit mot pour leur enfant.
. « Comment améliorer chez l’enfant la confiance en soi » où il a été question de donner à l’enfant la possibilité de s’exprimer et de dialoguer.
- En février
. « Terreurs nocturnes chez les enfants » dont la psychologue a défini les symptômes et les conséquences dans le comportement des enfants.
. « Discrimination et manque d’égards », pour démontrer l’impact négatif sur les enfants et leur environnement de la discrimination et du manque d’égards pour un enfant au sein d’une fratrie. La psychologue a expliqué comment résoudre ce problème.
. « Angoisses » pour expliquer les différents types d’angoisse que peut rencontrer un enfant qui a été exposé à un traumatisme.
- En mars :
. « Que se passe-t-il quand on a peur et comment la peur permet-elle de se protéger ? »
La psychologue a entretenu les parents à propos des changements physiologiques qui interviennent et des réponses apportées par le corps, quand on a peur. Elle leur a communiqué des méthodes de soins en cas de peur.
. « Un lieu sûr » ou comment transformer un lieu d’insécurité en un lieu sûr. La psychologue a aussi montré l’impact du bien-être sur les enfants et les adultes.
. « Bâtir la maison de ses rêves » où ont été abordés l’implication des enfants dans la famille, le sentiment d’égalité entre tous, l’opportunité pour les enfants et leurs parents de penser le futur ensemble.

PERSONNEL ET ADMINISTRATION
La coopération continue avec des associations locales, notamment Culture et Pensée Libre qui ont participé en janvier à la fête de clôture des vacances d’hiver avec leur groupe de Dabké. Les enfants de Culture et Pensée Libre ont en outre pris part aux activités de la ludothèque lors d’une visite en février.
En mars, deux rencontres ont eu lieu entre l’équipe de la ludothèque et Reem Abu Jaber, directrice exécutive de Nawa pour mettre au point un plan de travail pour les deux années à venir.
Des réunions ont été aussi organisées pour établir le programme d’activité de l’été.
Deux stages ont été organisés avec le concours des Amis de l’Education Waldorf (pédagogie Steiner) l’un traitant des thèmes suivants : « Les caractéristique mentales et physiques d’enfants de 6 à 12 ans » et « Comment mettre en place une approche différenciée auprès d’enfants d’âges différents » ; l’autre a abordé la technique artistique du « land’art ».

partager :

Créé en décembre 1988, EVRY PALESTINE constitue l’un des comités locaux de l’Association France Palestine Solidarité. Conformément à la charte de l’AFPS, l’’association soutient le peuple Palestinien dans sa lutte pour la réalisation de ses droits nationaux et agit pour une paix réelle et durable, fondée sur l’application du droit international. lire la suite
2008 - 2018 EVRY PALESTINE - Charte légale | Plan du site | | Contact | RSS 2.0 | propulsé par SPIP